Numéro 2Header
 
  Sommaire

 

 
 
Louis-Alain
Louis-Alain Robitaille
Agent immobilier affilié

     
 

Rencontre avec madame Nicole Beaudoin, présidente-directrice générale du Réseau des femmes d'affaires du Québec et du Centre d'entrepreneuriat féminin du Québec.


 

Bonjour madame Beaudoin et merci de nous accorder cette entrevue.

Q1- Selon vous, quelle est l'ampleur du réseau d'affaires féminin au Québec?

Il y a 450 000 entreprises au Québec, 150 000 sont propriétés ou dirigées par des femmes. De plus, 200 000 femmes sont travailleurs autonomes, phénomène en croissance rapide d'ailleurs. Bref, les Québécoises deviennent de plus en plus entrepreneures. Il y a 25 ans, elles représentaient 10 % de la communauté d'affaires. Elles représentent maintenant environ 35 %, soit un tiers, ce qui est une belle réussite en soi.

Q2- Quels sont les défis particuliers que rencontrent les femmes d'affaires du Québec?

De se faire une place de choix dans un monde plutôt masculin mais je dois dire que la situation s'est déjà beaucoup améliorée. C'est maintenant beaucoup plus facile dû au nombre croissant de femmes en affaires ce qui contribue à faire évoluer les mentalités. Il y a aussi le niveau de scolarisation des femmes qui a beaucoup augmenté, ce qui est aussi un facteur important.

Q3- Nous sommes maintenant tous à l'affût de la crise économique qui se déroule sur la planète. De quelle façon affecte-t-elle vos membres?

Les femmes sont plus prudentes, elles investissent moins pour le moment et observent l'évolution de la situation. Elles prennent moins de risques et leurs entreprises durent plus longtemps que la moyenne.

Q4- D'après les témoignages recueillis lors de rencontres avec vos membres, sentez-vous déjà une stabilisation de la cote de confiance des consommateurs au Québec?

Oui, il y a déjà eu une stabilisation suite aux élections canadiennes et américaines, qui se fera vraisemblablement sentir encore plus localement après l'élection provinciale. Je remarque déjà plus de sourires sur le terrain.

Q5- Notre économie est actuellement plus stable que dans les autres villes majeures du Canada. Est-ce que vous êtes confiante que cette situation va durer?

Oui, notre économie est plus solide car nous sommes très prudents. Le réseau bancaire canadien est bien géré et réglementé ce qui est un facteur très important.

Q6- Selon vous, quelles sont les actions concrètes que les entrepreneures du Québec peuvent poser afin de bien tirer leur épingle du jeu dans la situation actuelle?

Certaines d'entre elles auront la chance de trouver des opportunités d'affaires générées par la situation actuelle. Pour les autres, il s'agit de faire des investissements stables à risque moins élevé, en attendant que ça passe, tout en étant créatives.

Q7- Avez-vous prévu un soutien particulier à l'entrepreneuriat féminin pour les mois à venir?

Au centre d'entrepreneuriat féminin, nous organisons déjà, et ce, tout au long de l'année, des activités d'information et de formation. Nous offrons aussi du soutien général aux entrepreneures.

Q8- Le réseau bancaire canadien a été placé au premier rang mondial récemment pour sa stabilité et sa qualité. Croyez-vous que ce soit en grande partie grâce à ce fait que notre économie n'ait pas été frappée aussi fort qu'ailleurs?

C'est en effet un des facteurs dominant, mais pas le seul. Notre économie est très diversifiée ce qui aide beaucoup. On remarque à l'heure actuelle une croissance importante de petites entreprises comme les garderies et les écoles privées.

Q9- Le réseau d'affaires féminin est fort et bien organisé au Québec. Quelle est son influence sur notre économie?

Son influence est très important considérant que les femmes détiennent un tiers des entreprises Québécoises. Elles investissent dans les besoins de base et conservent leurs entreprises plus longtemps. Les entrepreneures exercent leur influence dans leur milieu respectif et ont la réputation d'être plus prudentes en affaires.

Q10- Quels sont les principaux défis et objectifs que votre regroupement prévoit atteindre lors de la prochaine année?

Mon rêve est de mettre en place un réseau mondial de femmes d'affaires. J'ai déjà créé des liens importants dans une quarantaine de pays participants, dont 20 pays membres de la francophonie. Nous sommes considérés comme des modèles à suivre par les autres pays. Notre mission étant la réussite des femmes, je suis très fière de cette réputation. J'espère que les femmes s'engageront davantage en affaires et de ce fait, obtiendront plus de visibilité entre autres dans les conseils d'administration, ce qui est un défi pour les années à venir.


Nous vous invitons à visiter les deux sites ci-dessous pour plus d'information.

 

 

 
 
   
En décembre, Louis-Alain rencontrera Michel Beauséjour, chef de la direction de la Chambre immobillière du Grand Montréal (CIGM)  
   
 
Marc Gagnon
Marc Gagnon
Directeur développement hypothécaire
Banque Nationale
     
 

À Montréal
Les ventes de condos s'envolent en septembre
Source : www.conseiller.ca

 
     
 

Dans la région métropolitaine de Montréal, les ventes de condominiums ont bondi de 25 % de septembre 2007 à septembre 2008, rapporte la Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM. Plus de 890 unités en copropriété ont changé de main. Cette « hausse importante » s'explique par la progression de l'activité en banlieue : +41 % sur la Rive-Nord de Montréal, et +27 % sur la Rive-Sud.

Cet engouement pour les condos maintient une pression à la hausse sur les prix. En septembre 2008, il fallait débourser en moyenne 186 500 $ pour acheter un logement en copropriété dans le Grand Montréal. C’est 4 % de plus qu’à pareille date l’année précédente.

Les ventes de plex ont aussi enregistré une forte croissance de 16 %. Le prix moyen d’un immeuble de deux à cinq logements s’établit actuellement à 335 000 $. Enfin, les ventes de maisons uni familiales ont crû de 7 % en septembre, un premier gain depuis le début de l'année. Le prix moyen est en hausse de 5 % à 230 000 $.

Tous les grands secteurs géographiques ont connu de fortes augmentations d'activité le mois dernier, à l'exception de Vaudreuil-Soulanges (-2 %). La Rive-Nord et l'île de Montréal ont enregistré une excellente performance avec des hausses des ventes respectives de 16 % et 14 %. Laval et la Rive-Sud ne sont pas en reste, le nombre de transactions conclues dans ces secteurs a progressé respectivement de 11 % et de 12 %.

Au total, le nombre de transactions enregistrées dans le Grand Montréal a connu la plus forte hausse mensuelle des 11 derniers mois, augmentant de 13 % en septembre 2008. Plus de 3 000 ventes ont été effectuées.

« Nous sommes chanceux qu'au Canada, l'industrie immobilière ne soit pas confrontée à la même situation qu'aux États-Unis. Ici, le marché immobilier est plus sain que celui de nos voisins du Sud en raison d'un marché hypothécaire plus strict et plus prudent, notamment en ce qui a trait aux règles d'obtention d'une hypothèque », a indiqué Michel Beauséjour, chef de la direction de la CIGM.

 
   
 
   
   
     
  Nouvelles brèves...  
 

Halle Berry et Gabriel s'installent au Québec.
Après Céline Dion à Notre-Dame-de-la-Merci et Michael Douglas à Mont-Tremblant, c'est au tour de Halle Berry de tomber sous le charme des Laurentides. L'actrice américaine viendrait tout juste de s'acheter une maison de 1,6 M$ sur le bord d'un lac privé à Saint-Hippolyte, a appris Le Journal de Montréal.

plus...

Douglas clan picks a secluded Mont Tremblant address
Rich and famous Americans have been drawn to the bucolic beauty of Quebec's Mont Tremblant for a century, from Henry Fonda and Jackie Kennedy to the millionaires and magnates who turned the area into their private playground.

plus...

La maison de Céline dans le prochain James Bond ?
Le prochain film avec l'acteur Daniel Craig dans le rôle de l'espion au service de sa gracieuse majesté, sera probablement filmé en partie dans la résidence de l'illustre chanteuse québécoise.

 
 

 

 
 
   
Nous joindre  
     
     
 

Louis-Alain Robitaille  |  (514) 831-3150  | louisalain007@videotron.ca

 
 

 

 
 
 

Pour vous désabonner de ce bulletin d'information, cliquez ici >>